search
top

Définition de monarchie

La monarchie est une sorte de gouvernement où la fonction suprême d’un État est viagère et se désigne, en général, au moyen d’un ordre héréditaire. Ce rôle appartient au monarque ou, tout dépendant de la structure juridique du gouvernement ou de la région, au roi, à l’empereur, au ksar, au kaiser, etc. Tout État régi par un monarque peut également porter le nom de royaume outre celui de monarchie.

Au fil de l’histoire, de nombreux monarques ont été consacrés sur la base de la divinité de leur personne ou comme oints par un Dieu. En Égypte Antique, par exemple, le pharaon était considéré comme une déité ainsi que certains gouvernants orientaux.

De nos jours, la plupart des monarchies qui persistent encore ont changé leur essence et ont perdu le pouvoir, à l’exception de certaines nations africaines et asiatiques. En Europe, elles se sont converties en monarchies constitutionnelles ou parlementaires, sous un régime démocratique et de souveraineté populaire. Dans ce cas, le rôle du monarque est spécialement représentatif, symbolique et, soi-disant, d’arbitrage.

Ces régimes sont donc différents de la monarchie absolue, où le monarque a le pouvoir total en matière politique (la division des pouvoirs n’existe pas). Ainsi, le monarque dispose du contrôle des organes législatifs et du pouvoir judiciaire.

Par ailleurs, il y a lieu de mentionner l’existence de monarchies hybrides lorsque le système de gouvernance est à mi-chemin entre la monarchie absolue et la constitutionnelle. Dans de tels cas, le monarque est obligé à céder partiellement son pouvoir bien qu’il préserve une importante influence politique.



top