search
top

Définition d’indigence

L’indigence (du latin indigentĭa) est le manque de moyens pour répondre aux besoins de base (nourriture, vêtements, etc.). Ceux qui souffrent d’indigence, dits indigents, sont généralement pauvres et vivent dans la misère.

Le manque d’argent est l’une des principales caractéristiques de l’indigence. Les indigents sont au chômage ou travaillent dans des conditions précaires, ce qui entraîne de sérieuses difficultés pour répondre à leurs besoins.

Exemples : « Ce pays ne devrait pas avoir un taux d’indigence élevé », « Ma situation financière est délicate : si je perds mon emploi, je tombe dans l’indigence ».

Ceux qui souffrent d’indigence sont généralement démunis (comme ils n’ont pas de maison, ils dorment dans la rue ou dans un refuge) et dépendent de l’aide de l’État ou de la solidarité pour survivre. Les sans-abri (synonyme d’indigents) vivent une situation de marginalisation sociale marquée par une extrême pauvreté.

Pour l’État, les ménages qui ne reçoivent pas suffisamment de revenus pour couvrir un panier de nourriture sont des indigents. Ce panier alimentaire de base est déterminé en fonction des indices de nutrition et des habitudes alimentaires de la population.

Une autre manière de considérer l’indigence est suivant le salaire minimum : ceux dont les revenus sont inférieurs au salaire minimum sont des indigents car il est entendu qu’ils n’ont pas suffisamment de moyens pour répondre à leurs besoins de base.

L’indigence est un problème structurel dans de nombreux pays. Il y a des familles avec plusieurs générations vivant dans la pauvreté, qui souffrent de défaillances structurelles de toute sorte, avec le manque d’accès à l’éducation (aller à l’école), à la santé, etc. Les autorités de l’État doivent travailler dans des programmes de développement social et d’inclusion pour stopper ce cercle vicieux d’indigence et parvenir au progrès des habitants.



top