search
top

Définition de flux de trésorerie

On entend par flux de trésorerie (ou cash flow) l’état comptable reflétant combien d’argent reste-t-il suite aux dépenses (décaissements), aux intérêts et aux recettes (encaissements). Donc, l’état comptable des flux de trésorerie (ou le tableau de financement) renseigne sur les mouvements de trésorerie et leurs équivalents.

Les activités opérationnelles, les investissements et le financement font partie des catégories de l’état comptable des flux de trésorerie. Le flux de trésorerie opérationnel correspond à l’argent encaissé (perçu) ou décaissé (dépensé) engendré par les activités basiques de l’entreprise. Les flux de trésorerie liés aux opérations d’investissement correspondent à la trésorerie qui sort de l’entreprise pour être investie (que ce soit en capital, en titres, en biens immobiliers, etc.), tandis que les flux de trésorerie liés aux activités de financement concernent l’argent provenant des prêts (reçus ou payés), l’émission ou le rachat d’actions et le paiement de dividendes.

En faisant une projection de ces états comptables, l’entreprise arrive à prévoir si elle disposera de suffisamment de trésorerie pour faire face à ses dépenses et si elle réussira à avoir des profits. Ceci dit, l’analyse de l’état comptable des flux de trésorerie est une activité primordiale pour les petites et les moyennes entreprises manquant de liquidités pour répondre à leurs besoins immédiats. Le flux de trésorerie permet de faire des prévisions évitant ainsi de recourir à des solutions d’urgence à la dernière minute (telles que d’avoir recours aux banques pour contracter des prêt à court, lesquels reviennent très chers).

L’élaboration de l’état comptable du flux de trésorerie permet non seulement de faire une gestion des finances tout en contribuant à la prise de décisions mais aussi de maitriser les dépenses pour améliorer la rentabilité.



top