search
top

Définition de végétation

Du latin vegetatĭo, le terme végétation est employé pour désigner le groupe des végétaux que existent dans un espace géographique donné. Il peut s’agir de la propre flore du terrain (la végétation autochtone) ou d’espèces importées.

La notion de végétation ne fait mention à aucun taxon en particulier. Ceci dit, la végétation peut être composée de plantes de différentes caractéristiques et dans des situations géographiques assez variées.

Le concept permet de faire allusion aussi bien aux forêts vierges qu’aux groupes d’arbustes sauvages ou encore aux jardins dessinés par des paysagistes. Par exemple: « La végétation de ce village est exubérante », « Je souhaite passer mes vacances dans un endroit où il y ait beaucoup de végétation et des animaux », « À cause de la pollution, la végétation est de plus en plus faible dans les grandes villes ».

Il y a lieu de souligner que la végétation est importante non seulement du point de vue du paysagisme ou esthétique, mais aussi parce qu’elle s’avère vitale pour la génération d’oxygène, la conservation des sols et le cycle du carbone.

Il existe plusieurs types de végétation suivant le milieu où elle se trouve. La végétation aquatique est celle qui s’adapte à l’eau ou à des milieux ayant un niveau d’humidité assez important. Ces plantes vivent dans des étangs, des marais ou des lagunes, pouvant être totalement submergées ou avec des feuilles qui flottent.

Par ailleurs, il y a lieu de mentionner la végétation gypsophile (on la trouve dans les terrains crayeux) et la végétation halophile (assez courante dans les sols présentant une forte teneur en sel).

La végétation adénoïde est un concept médical qui concerne le développement exagéré voire démesuré des amygdales et des follicules lymphatiques.



top