search
top

Définition de vacant

Vacant, du latin vacans, est un adjectif qui se rapporte à ce qui est inoccupé ou non pourvu. Il peut s’agir d’un espace physique, d’un poste de travail ou d’un prix. Exemples : « Il y a un poste vacant dans le département des ventes », « La démission de l’entraîneur a laissé vacant l’un des postes les plus convoités dans le football argentin », « Le prix le plus important est désormais vacant puisque personne n’a réussi à miser sur plus de cinq numéros gagnants ».

L’usage le plus fréquent de ce concept est lié à une position, un poste, un emploi, une charge sans titulaire ou une place non retenue. Le poste vacant peut être rempli par l’intégration d’une personne éloignée de l’organisation en question (dans le cas d’un emploi, en embauchant un nouveau fonctionnaire) ou par un mouvement interne (si le poste de président d’une société est vacant, il peut être occupé par quelqu’un d’un rang inférieur au sein de la hiérarchie, une fois promu).

En droit, on entend par biens vacants les biens n’ayant pas de maître (ou dont on ignore qui est le propriétaire), c’est-à-dire, n’ayant pas fait l’objet d’une appropriation. Ce sont, en quelque sorte, des objets abandonnés. Concernant les successions, elles sont vacantes lorsqu’il n’y a pas d’héritiers connus ou auxquelles les héritiers renoncent.

Par ailleurs, le siège vacant est la traduction française de l’expression latine sede vacante, pour désigner la période durant laquelle le siège n’est pas occupé depuis la renonciation ou de la mort du Pape ou de l’évêque d’une église. Entre la mort de Jean-Paul II (2 avril 2005) et l’élection de Benoît XVI (19 avril 2005), le siège de l’Église Catholique était vacant. Plus récemment, Benoit XVI a renoncé à sa charge (28 février 2013) laissant ainsi le siège vacant jusqu’à l’élection de François au pontificat, le 13 mars 2013.



top