search
top

Définition de tremblement de terre

Un tremblement de terre (dit aussi séisme) est une secousse produite par des forces qui agissent à l’intérieur de la planète. Le mot séisme, synonyme de l’expression tremblement de terre, dérive d’un vocable grec, qui veut justement dire « secousse ».
Les tremblements se produisent avec le choc des plaques tectoniques, qui sont des fragments de la lithosphère (la couche la plus superficielle de la Terre) qui se déplacent comme un bloc rigide sans présenter de déformation interne sur l’asthénosphère (la couche immédiate à la lithosphère, qui se trouve entre 100 à 240 kilomètres en-dessous de la surface).

Une autre cause des tremblements de terre est la réorganisation des composants de la croute terrestre libérant une grande quantité d’énergie, que ce soit par des processus volcaniques, des mouvements latéraux ou l’énergie potentielle élastique qui s’accumule avec la déformation graduelle des roches qui se trouvent auprès d’une faille active.

Le point intérieur de la planète où se produit le tremblement de terre prend le nom de foyer sismique ou hypocentre. Par ailleurs, le point de la surface qui se trouve à la verticale de l’hypocentre (c’est-à-dire, qui se trouve de manière perpendiculaire à ce dernier) prend le nom d’épicentre.

Les mouvements sismiques se propagent au moyen d’ondes élastiques depuis l’hypocentre. Il y a trois grands types d’ondes sismiques: les ondes primaires, longitudinales ou P (elles se propagent dans le même sens que la vibration des particules); les ondes secondaires, transversales ou S (elles se propagent perpendiculairement au sens de vibration des particules); et les ondes superficielles (elles se produisent sur la surface terrestre comme résultat de l’interaction entre les ondes primaires et les secondaires).



top