search
top

Définition de tempérament

Le tempérament est le caractère des personnes. Le terme provient du latin temperamentum et est associé à la manière d’être et de réagir des individus ; ceci dit, le tempérament a à voir avec l’interaction avec le milieu et l’entourage.

Un individu est jugé avoir un grand tempérament quand ses réactions sont véhémentes et intenses. Exemples : « L’ailier a montré son tempérament lorsque, suite à un terrible coup de pied à la jambe gauche , il a demandé le ballon pour tirer au but malgré sa lésion», « Jonathan a besoin d’avoir du tempérament pour triompher dans le monde des affaires », « Le tempérament de Thomas l’a trahi et il a fini par se bagarrer avec ses copains ».

L’habilité d’un être humain de s’adapter dépendra en grande mesure de son tempérament. Au quotidien, il est habituel de devoir faire face à toute sorte de problèmes et d’adversités : on doit donc avoir un certain tempérament, en fonction du contexte, pour les surpasser. Gérer ses émotions et ses états d’esprit fait également partie du tempérament.

Le système nerveux et les gènes déterminent le type de tempérament : c’est la raison pour laquelle il est dit que ce dernier est naturel, au-delà des influences que peuvent avoir l’éducation et le milieu social sur lui. Une personne ayant un tempérament fort devra se battre toute sa vie pour le contrôler face à des situations de stress. Sinon, il risque d’avoir des problèmes.

Des médecins de l’antiquité comme Hippocrate (460-370 avant Jésus-Christ) et Galien (129-200) faisaient déjà la distinction entre quatre types de tempérament : flegmatique (les personnes apathiques ou rationnelles), colérique (avec une prédominance des impulsions), mélancolique (semblable à l’angoisse et à l’abattement) et sanguin (individus à humour variable).



top