search
top

Définition de syntaxe

Le mot syntaxe tire son origine du vocable latin syntaxis qui, à son tour, est emprunté à un terme grec qui veut dire « ordonner/arranger ». Il s’agit de la partie de la grammaire qui enseigne à arranger et rassembler les mots pour former les phrases et exprimer des concepts. En informatique, la syntaxe est l’ensemble des règles que définissent les séquences correctes des éléments d’un langage de programmation.

Outre l’arrangement des mots et la construction des propositions dans la phrase selon les règles de la grammaire, en tant que branche appartenant au domaine de la linguistique, la syntaxe étudie les règles mêmes de la construction des mots et des phrases.

D’après le philologue et linguiste américain Leonard Bloomfield (1887-1949), qui est l’un des maîtres de la linguistique formelle et qui considère les faits de langue du point de vue du comportement, la syntaxe est l’étude des formes libres. Toute forme qui peut former un énoncé est une forme libre. La phrase est la forme libre maximale ne pouvant pas faire partie d’une forme linguistique plus vaste. Cette notion appartient à la linguistique structurale américaine. Le mot est la forme libre minimale, c’est-à-dire, le plus fragment (constituant syntactique) de l’énoncé.

Le paradigme actuel de la science considère la grammaire générative, basée sur l’analyse de la syntaxe, en tant que constituant primitif et fondamental du langage naturel.

Par ailleurs, nous retiendrons que l’analyse syntactique d’une phrase consiste à rechercher le verbe conjugué dans une phrase, pour distinguer le syntagme nominal (dont le noyau est un nom : le sujet) du syntagme verbal (dont le noyau est un verbe et qui occupe dans la phrase la fonction de prédicat). Pour ce faire, une fois le verbe localisé, on cherche à savoir qui réalise l’action. La réponse est le sujet tandis que le reste est le prédicat.



top