search
top

Définition de symbolisme

Le système des symboles permettant de représenter un concept, une croyance ou un évènement est appelé symbolisme. Ce système fonctionne sur la base de l’association d’idées qui favorisent les symboles et des réseaux qui apparaissent de ces derniers.

Exemples : « La loge maçonnique est connue pour ses fortes symbolismes », « Je ne comprends pas le symbolisme des livres de cet auteur », « Demain, je vais assister à une conférence japonaise spécialisée dans le symbolisme des dragons».

Le symbolisme, d’autre part, est un mouvement artistique qui a émergé en France à la fin du XIXe siècle et qui se caractérise par le fait d’évoquer ou de suggérer les objets plutôt que de les nommer directement.

L’apparition du symbolisme est liée à l’opposition au naturalisme en misant sur la fantaisie (ou le fantastique). Les artistes appartenant à ce mouvement tentaient de récupérer les idées du romantisme qui perdaient de l’importance face à l’avance de la révolution industrielle. Le symbolisme est donc lié au spirituel.

Les symbolistes proposaient de déchiffrer les mystères du monde en cherchant une correspondance entre les objets sensibles. Charles Baudelaire, Arthur Rimbaud et Paul Verlaine figurent parmi les pionniers du mouvement, qui s’est propagé de la littérature à la peinture, la sculpture et au théâtre.

Notamment, le symbolisme ne s’est pas limité à la France. Il s’est répandu partout dans le monde sans connaitre de frontières géographiques tout en faisant de nombreux adeptes. Il a traversé l’océan et est même arrivé en Amérique Latine.



top