search
top

Définition de susceptible

Du latin susceptibĭlis, l’adjectif susceptible admet deux grands usages. D’un côté, il fait référence à celui qui est pointilleux, trop délicat ou qui est facile à offenser sous n’importe quel prétexte. Exemples : « Ta sœur est très susceptible : je lui ai demandé de parler plus bas et elle s’est tout de suite fâchée », « Je déteste quand tu deviens susceptible et que tu fais un scandale pour tout et pour rien », « Je ne suis pas susceptible, mais je n’admets pas qu’on me dise une telle chose ».

Susceptible est également lié à ce qui admet qu’on lui applique telle action ou qui est en mesure de faire telle chose : « Les conditions de la promotion sont susceptibles d’être modifiées sans préavis », « Cette montre est susceptible à l’eau : fais attention de pas la mouiller ».

L’utilisation la plus habituelle de ce concept désigne les personnes sensibles qui sont fragiles émotionnellement, qui se vexent facilement et qui, en général, ont une faible estime de soi. Ces individus ont besoin d’être le centre des attentions et sont persuadés que tout le monde parle d’eux sans cesse.

La susceptibilité est développée à partir d’une éducation assez stricte où les choses positives ne sont pas récompensées et les erreurs sont sévèrement punies. Cette situation amène la personne à se remette en cause à chaque fois et dans n’importe quelle circonstance.

En ayant une vie remplie de critiques et de punitions constantes, l’individu susceptible n’arrive pas à apprécier les aspects positifs de son existence, met en cause ses limitations et n’est pas en mesure de se détendre (car il s’attend à être réprimé de par tous les côtés), et finit par devenir agressif sans s’en apercevoir.



top