search
top

Définition de sublimation

On entend par sublimation l’action et l’effet de sublimer (c’est-à-dire, passer directement de l’état solide à l’état gazeux, ou encore de transposer en quelque chose de pur ou d’idéal).

Pour la chimie, la sublimation (phénomène également appelé volatilisation) est une opération qui consiste à modifier l’état solide d’un matériel à l’état gazeux, sans qu’il soit nécessaire de passer par l’état liquide. Le concept permet également de désigner la méthode opposée (la transposition directe entre l’état gazeux et le solide), bien qu’il soit plus habituel de parler de sublimation inverse ou de condensation solide.

La sublimation est présente dans le cycle de l’eau, et peut être à l’état solide (glace), liquide (les océans) ou gazeux (vapeur). Le cycle hydrologique a lieu à partir de la radiation du soleil et de la force gravitationnelle: le soleil fait que l’eau des océans se transforme en vapeur et passe à l’atmosphère jusqu’à ce qu’elle retourne à ses phases liquides ou solides au moyen des précipitations (pluie, neige). L’eau parvient également à l’état gazeux par la sublimation de son état solide.

La glace sèche (ou glace carbonique) est un exemple de substance passible d’être sublimée. La purification du souffre et de l’iode constitue aussi un processus de sublimation. On entend par pression de vapeur ou saturation la pression à laquelle, à une certaine température, la phase solide (ou liquide) et la phase de vapeur atteignent un équilibre ou une harmonie dynamique.

La psychologie, en revanche, parle de sublimation pour faire allusion à un mécanisme de défense qui consiste à détourner un désir ou une pulsion d’un objet sexuel vers un autre objet, tout en perdant son but sexuel et qui devient socialement acceptable.



top