search
top

Définition de stèle

Stèle est un terme qui peut avoir différentes origines étymologiques. Lorsque stèle vient du latin (qui, à son tour, dérive du grec), il s’agit d’un monument qui se dresse sur le sol à l’instar d’un piédestal ou d’une pierre tombale.

Dans la foulée, certains peuples d’autrefois utilisaient des stèles pour y inscrire des symboles, des signes, des chiffres ou des textes expliquant la raison de leur construction. Typiquement les stèles sont monolithiques et sont faites de matériaux en pierre.

La stèle de Mesha, la stèle de Mérenptah (dite la stèle de la Victoire ou d’Israël) et les stèles cantabriques en sont des exemples de ces monuments. Notons que les pierres tombales sont toujours utilisées de nos jours, où le nom de la personne décédée et les dates de sa naissance et de la mort sont enregistrées, lesquelles peuvent être prises en considération dans le cadre des stèles commémoratives.

Du latin aestuarĭa, une stèle, dans certains pays, peut être le sillage, la traînée ou l’empreinte de quelque chose. Il peut s’agir d’une piste dans l’eau, dans l’air ou tout autre support. Exemples : « Le sillage laissé par l’avion pouvait être vu à plusieurs kilomètres », « Le bateau a quitté, dans son sillage, une traînée de mousse qui amusait les passagers des petits navires », « Du pot sortait une traînée de vapeur qui a attiré l’attention du chercheur ».

Estela (ou Estelle, en espagnol) est aussi un prénom féminin que partagent certaines personnalités comme Estela de Carlotto (présidentes de l’Association des Grands-mères de la Plaza de Mayo), la chanteuse Estela Raval et de l’ancienne présidente Argentine Maria Estela Martinez de Peron.



top