search
top

Définition de sédiment

Du latin sedimentum, un sédiment est la matière qui, après avoir été en suspension dans un liquide, termine au fond en raison de sa plus grande gravité. Ce processus est la sédimentation.

La sédimentation se produit quand un matériau solide est transporté par un courant d’eau et se dépose au fond du fleuve, du réservoir, etc. Les courants d’eau sont en mesure de transporter de la matière solide en suspension et de générer des sédiments par leurs propres caractéristiques propres ou bien par l’érosion des cours.

En termes géologiques, un sédiment est le matériau solide qui s’accumule sur la surface terrestre et qui résulte de l’action de divers phénomènes naturels qui agissent sur l’atmosphère, l’hydrosphère et la biosphère. Les vents, les précipitations (la pluie) et les changements de température sont quelques-uns des facteurs liés au développement des sédiments.

La plupart des processus de sédimentation ont lieu sous l’action de la gravité. Les zones présentant des dépressions sont souvent soumises à la sédimentation, tandis que les zones les plus élevées de la lithosphère sont sujettes à l’érosion. Les dépressions dans lesquelles les sédiments s’accumulent sont les bassins sédimentaires.

Il y a des dispositifs qui sont utilisés pour produire la sédimentation, un processus qui s’avère nécessaire dans la purification de l’eau (pour la rendre potable), par exemple. Les décanteurs, les trappes de sable et les barrages sont quelques-uns de ces dispositifs.

La notion de sédiment peut également être utilisée au sens figuré pour désigner les vestiges restants d’une chose passée ou terminée : « Ce sont les sédiments d’un empire qui a su dominer de vastes zones de la planète. »



top