search
top

Définition de science

La connaissance est tout un ensemble d’informations acquises au moyen de l’expérience ou de l’introspection. Elle peut être organisée sur la structure de faits objectifs et accessibles à plusieurs observateurs, par le biais d’un ensemble de techniques et de méthodes connu sous le nom de science. Le vocable dérive du latin scientia, qui veut justement dire connaissance.

L’application systématique desdites méthodes conduit à de nouvelles connaissances objectives (scientifiques), qui prennent la forme de prédictions concrètes, quantitatives et vérifiables. Les prédictions sont susceptibles d’être structurées en lois ou règles universelles, qui décrivent le fonctionnement d’un système et qui prévoient comment elles agiront sous certaines circonstances.

La science peut se diviser en science de base et en science appliquée (lorsque la connaissance scientifique est appliquée aux besoins de l’humanité). En outre, il existe d’autres classements des sciences, tels que ceux qu’a proposé le philosophe allemand Rudolf Carnap, qui les a divisé en sciences formelles (elles n’ont pas de contenu concret, comme c’est le cas de la logique et des mathématiques), en sciences naturelles (leur objet d’étude est la nature. Exemple : biologie, chimie, géologie) et en sciences sociales (elles s’occupent de certains aspects de la culture et de la société, comme l’histoire, l’économie et la psychologie).

Bien que chacune des sciences ait sa propre méthode de recherche, les méthodes scientifiques doivent obéir à plusieurs conditions requises, telles que la reproductibilité (la capacité de répéter une expérience dans un lieu donné et par une quelconque personne) et la réfutabilité (le fait qu’une théorie puisse être soumise à des épreuves la contrariant).

Les démarches caractéristiques du processus scientifique sont l’observation (moyennant un échantillon), la description détaillée, l’induction (lorsque le principe général implicite des résultats observés est extrait), l’hypothèse (qui explique les résultats et sa relation cause-effet), l’expérimentation contrôlée (pour vérifier l’hypothèse), la démonstration ou la réfutation de l’hypothèse, puis la comparaison universelle (pour contraster l’hypothèse par rapport à la réalité).



top