search
top

Définition de réprobation

Le mot réprobation provient du concept latin reprobatĭo et désigne l’action et l’effet de réprouver. Ce verbe (du latin reprobāre), pour sa part, veut dire ne pas approuver ou désapprouver. Or, pour comprendre avec précision le sens de réprobation, il faut d’abord savoir ce que signifie « approuver ».

Il s’agit d’un autre concept également d’origine latine: approbāre. Approuver, c’est considérer quelque chose ou quelqu’un comme bon, juste, satisfaisant voire louable. Il veut dire également être du même avis que quelqu’un ou donner son accord à quelque chose.

Autrement dit, réprouver veut dire désapprouver ou ne pas consentir une action quelconque. Réprouver, c’est aussi ne pas autoriser quelque chose par décision juridique ou administrative.

L’idée de réprobation pourrait être employée dans le cadre de l’éducation concernant les notes des épreuves, les cours ou les redoublements des élèves. Toutefois, les termes corrects dans ce contexte sont échouer, redoubler ou ne pas être admis. Au cas où l’élève n’est pas admis, c’est-à-dire, non approuvé, il est obligé de répéter le test ou l’année scolaire en question pour pouvoir poursuivre ses études. Parmi les facteurs d’échec scolaire, il y a lieu d’en mentionner quelques-uns: la difficulté des matières, le manque de motivation ou de compréhension de l’information et l’évaluation parfois subjective des enseignants.

Pour en revenir à la véritable utilisation du terme au quotidien, la notion de réprobation a à voir également avec le reproche fait à quelqu’un. Exemples: « Mon père désapprouve ma grossesse », « Je désapprouve que tu ne parles plus à ta sœur », « Le projet a été désapprouvé par les investisseurs ».



top