search
top

Définition de réflexe

Le terme réflexe provient du latin reflexus et admet plusieurs acceptions. Un réflexe peut être une réponse automatique et prévisible à un stimulus (une stimulation sensitive ou sensorielle), indépendante de la volonté de la personne; c’est aussi un mouvement involontaire ou une réaction glandulaire, qui répond à une excitation, ce qui se remarque dans la capacité de réagir promptement et efficacement devant une circonstance imprévue ou en présence d’un événement afin d’anticiper toute réflexion, par exemple.

En tant que réponse involontaire, le réflexe est une sorte de comportement qui se répète dans toute une espèce. Il s’agit d’une réponse locale, qui engage une seule partie de l’organisme et dont le mécanisme est mis en marche automatiquement.

Un acte réflexe est une action involontaire qui a lieu par réflexion lorsqu’un récepteur sensoriel est stimulé. Le neurone sensoriel reçoit le stimulus et le renvoie à un centre réflexe qui se trouve dans la moelle épinière; celle-ci le retransmet à un neurone moteur, qui répond au stimulus, active la sécrétion d’une glandule ou produit un mouvement musculaire.

D’ailleurs, en psychologie, un réflexe conditionnel (dit aussi réflexe conditionné) est une réaction qu’un individu a acquise dans des conditions bien déterminées.

Outre les types de réflexes mettant en jeu la moelle épinière (tels les archaïques, les tendineux et les cutanés), il y a lieu de mentionner ceux qui siègent dans le cerveau, à savoir: les réflexes d’accommodation, les réflexes de constriction pupillaire à la lumière et les réflexes optocinétiques.



top