search
top

Définition de réalisme

Le réalisme est le moyen de présenter ou de considérer les choses telles qu’elles sont. Une posture réaliste n’exagère pas les évènements et ne les atténue pas non plus. Par exemple: « Voyons la situation avec réalisme: la vie du patient est en péril, mais nous allons absolument tout faire pour le sauver » est une phrase qui fait allusion à l’état de santé d’une personne. Compte tenu de l’attestation de la gravité, des expressions telles que « Il n’a rien, il pourra rentrer chez lui dans quelques jours » (elle réduit au minimum la gravité) ou « C’est trop tard, nous ne pouvons plus rien faire pour lui » (elle exagère la réalité) ne sont pas réalistes.

De même, le réalisme est une doctrine philosophique qui affirme l’existence objective des concepts universels. Pour la philosophie moderne, le réalisme est une doctrine qui défend que tout objet perçu par les sens a une existence indépendante de la chose perçue même.

Dans le contexte de l’art, le réalisme est le système esthétique qui se veut de consister dans une reproduction fidèle de la nature. Il y a lieu de mentionner le réalisme pictural (qui a pour but d’exprimer la réalité sur les tableaux) et le réalisme littéraire (dont les textes apportent un témoignage sur l’époque visée).

Le réalisme magique, par ailleurs, est un mouvement littéraire qui est apparu en Amérique du Sud vers le milieu du XXe siècle, qui se caractérise par l’introduction d’éléments fantastiques en plein milieu d’un roman ou récit réaliste. L’écrivain colombien Gabriel García Márquez est l’un des précurseurs du réalisme magique.

Réalisme, en dernier lieu, est toute opinion ou doctrine favorable à la monarchie (aux rois): « À l’époque coloniale, les forces du réalisme se confrontaient aux mouvements indépendantistes de l’Amérique Latine dans de sanglantes batailles ».



top