search
top

Définition de prononciation

Prononciation, du latin pronuntiatĭo, est l’action et l’effet de prononcer (articuler et faire des sons pour parler ; ressortir ; faire valoir ; déclarer pour ou contre quelque chose ou quelqu’un). Le concept est utilisé pour désigner le mode ou la manière dont on exprime les mots.

Exemples : « Il est facile de distinguer les Britanniques des Américains par leur prononciation », « Mon professeur d’espagnol m’a dit que je devais pratiquer la prononciation », « Quelle est la prononciation correcte du nom Murray ? Murrai ou Marri ? ».

Le même mot peut être prononcé de différentes manières. Habituellement, une seule prononciation est correcte, tandis que les autres sont des écarts du langage dus par divers facteurs sociolinguistiques.

En règle générale, malgré les différentes prononciations, les interlocuteurs arrivent à se comprendre mutuellement. C’est ce qui arrive dans une conversation entre un Français et un Belge, un Espagnol et un Argentin, ou bien un Américain et un Jamaïcain. Toutefois, si la prononciation de certains mots est très différente de la prononciation habituelle, la compréhension peut être engagée (c’est le cas, par exemple, de l’accent de la France et celui du Québec).

La région géographique, la classe sociale, l’âge et l’éducation sont des facteurs qui influent sur la prononciation. Dans le langage courant, on entend par accent le mode de la prononciation : « Je pense que cet homme n’est pas d’ici : il a un accent bizarre », « J’ai remarqué que vous êtes Italien par votre accent ».

La prononciation, par ailleurs, est un discours ou une déclamation publique impliquant le soutien ou la condamnation à une cause ou à une personne : « La prononciation du gouverneur sur le scandale Sénat a surpris ses partisans », « Ne vous attendez pas de ma part à une prononciation sur ce sujet ».



top