search
top

Définition de primitif

Du latin primitivus, primitif est celui ou celle dont l’origine ne provient de rien ni de personne d’autre. C’est donc tout ce qui est dans un état proche de son origine ou à ses débuts, ainsi que tout ce qui est sommaire.

Les hommes primitifs sont ceux qui ont vécu dans des moments historiques où la civilisation était encore peu développée. La culture primitive, par conséquent, appartient à la préhistoire.

L’absence d’écriture, le faible développement technologique et la maigre transformation de l’environnement sont les caractéristiques les plus communes qui sont habituellement associées à la notion de culture ou de société primitive.

Par extension, le terme est utilisé comme synonyme d’élémentaire ou de rudimentaire. Par exemple : « Monsieur Dupont est un homme primitif, il sait à peine utiliser le téléphone et ne s’est jamais assis devant un ordinateur », « C’est un mécanisme un peu primitif, mais je pense que ça marche », « J’en ai marre de cet appareil primitif : Je vais m’acheter une télévision à écran plasma. »

Dans le domaine de l’art, le primitif, synonyme d’archaïque, est associé aux artistes et aux œuvres d’époques antérieures à celles qui se disent classiques. Dans le monde occidental, l’art primitif est souvent cité comme celui qui précède la Renaissance.

En grammaire, un mot primitif est celui qui ne dérive d’aucun autre de la même langue.

Au sens figuré, on appelle souvent de primitif à ce qui est grossier voire fruste.



top