search
top

Définition de poésie

Le mot poésie tire son origine du terme latin poēsis qui, à son tour, dérive d’un concept grec. Il s’agit de la manifestation de la beauté ou du sentiment esthétique par le biais des mots, que ce soit en vers ou en prose. Quoi qu’il en soit, son usage le plus habituel concerne les poèmes et les compositions en vers.

Bien qu’il soit difficile d’établir l’origine de la poésie, des inscriptions hiéroglyphes égyptiennes datant de l’an 2600 av. J.-C. ont été découvertes, marquant ainsi la première manifestation poétique que l’on puisse témoigner. Ce sont des chansons dont on ne connait pas la musique, chargées de signification religieuse et que l’on peut voir sous plusieurs genres, tels que les odes, les hymnes et les élégies.

Autrefois, la poésie avait un caractère rituel et communautaire, en particulier pour les peuples comme les sumériens, les assyriens, les babyloniens et les juifs. Outre la religion, d’autres thématiques ont été abordées, telles que le temps, les labeurs quotidiens et les jeux.

Il existe certaines normes formelles qui font qu’un texte soit considéré comme appartenant à la poésie, ce qui est le cas des vers, des strophes et du rythme. Ce sont des caractéristiques qui appartiennent à la métrique de la poésie, où les poètes appliquent leurs ressources littéraires et stylistiques. Lorsqu’un groupe d’auteurs affichent des traits communs dans leurs poésies, on parle alors de conformation d’un mouvement littéraire.

Parmi les principales caractéristiques de la poésie, il y a lieu de mentionner l’emploi d’éléments de valeur symbolique et d’images littéraires comme la métaphore, pour lesquels une attitude active s’avère nécessaire pour ceux qui lisent les poèmes afin de pouvoir en interpréter le message.



top