search
top

Définition de pensée abstraite

La pensée abstraite correspond à la capacité de pourvoir un cadre mental volontairement. Ceci englobe la possibilité de changer, à volonté, d’une situation à une autre, de décomposer le tout en parties et d’analyser en même temps différents aspects d’une même réalité, par exemple.

Or, la pensée abstraite permet de discerner les propriétés communes, de planifier et d’assumer des simulacres, et de songer et d’agir symboliquement. Les personnes souffrant de troubles mentaux tels que la schizophrénie voient souvent ce genre de capacités limitées voire débilités.

La pensée abstraite se distingue de la pensée formelle (ou concrète), laquelle se base sur des expériences réelles. L’individu grandit en s’appuyant sur des objets concrets. Vers l’âge de douze ans, il commence à remplacer les objets par des idées ou des concepts propres. Donc, on peut dire que la pensée formelle est réversible et interne.

Au moyen d’un processus inconscient, l’adolescent est capable de penser de façon abstraite, de formuler une hypothèse et de préparer des expériences mentales afin de les vérifier. La pensée abstraite présente un caractère propositionnel, qui consiste à employer des propositions verbales pour exprimer les hypothèses et les raisonnements vis-à-vis des résultats obtenus.

Il y a lieu de mentionner que le langage est le moyen par le biais duquel il est possible de penser et de transmettre les représentations des objets réels. La pensée abstraite est basée sur des schémas formels, qui sont des unités de la pensée par lesquelles la connaissance est représentée. Les schémas permettent non seulement de prévoir, mais aussi que la personne s’accommode aux sollicitations du milieu tout en intégrant la nouvelle information.



top