search
top

Définition de naturalisme

Le naturalisme est un système philosophique qui met en évidence la nature comme étant le premier principe de la réalité. Le courant naturaliste considère que la nature est formée par la totalité des réalités physiques existantes et, par conséquent, c’est le principe unique et absolu du réel.

Pour le naturalisme philosophique, tout le réel est naturel et vice-versa. Il n’existe aucune autre réalité que la nature. Le naturalisme désavoue également la dualité nature-esprit, dans la mesure où il trouve que ce dernier est une forme spéciale de la première et réductible à elle.

Le matérialisme (en opposition à l’idéalisme) et le mécanicisme (la nature comme un ensemble de processus régis par des lois et des magnitudes mécaniques) sont d’autres concepts qui ont contribué au développement du naturalisme.

Outre la philosophie, le naturalisme est un mouvement artistique et esthétique qui se charge de reproduire les productions de la nature. Il a une importance particulière dans la littérature du XIXe siècle, à partir du suivi des méthodes de la science expérimentale.

Parmi les principales caractéristiques du naturalisme artistique, nous retiendrons la pondération de la physiologie de la conduite des personnages, la dénonce sociale, l’anticléricalisme, le déterminisme positiviste (les personnages sont déterminés par la génétique et le milieu), le pessimisme et le réalisme.

Le naturalisme a également tendance à présenter l’érotisme comme une maladie sociale où apparaissent la prostitution et la pornographie. Le sexe, par conséquent, n’est pas lié au plaisir ou l’amour, mais plutôt au vice et à la décadence.

Le journaliste et écrivain français Émile Zola (1840-1902) est considéré le grand précurseur et théoricien du naturalisme.



top