search
top

Définition de narcotique

Narcotique vient d’un mot grec qui signifie « engourdissant ou torpeur ». Un narcotique est une substance qui donne sommeil, qui provoque la relaxation musculaire et un émoussement de la sensibilité.

Exemples : « Nous allons augmenter la dose des narcotiques du patient de la chambre 231 », « Le joueur a pris tellement de stupéfiants qu’il a fini par tomber malade », « Le chanteur a été retrouvé avec des stupéfiants dans sa voiture ».

La plupart des narcotiques inhibe la transmission des signaux nerveux qui sont associés à la douleur. Les effets psychoactifs de ces substances, comme l’anesthésie ou l’analgésie, les rendent très communes dans la médecine.

Au-delà de leur utilisation légale, les narcotiques sont trafiqués à travers le monde pour une consommation non médicinale. Les narcotiques sont également consommés pour générer l’euphorie ou déformer la réalité, comme c’est le cas de l’opium.

En ce sens, le terme est souvent utilisé comme synonyme de stupéfiant (ou de drogue). Il y a lieu de dire qu’un narcotique est une substance qui a la capacité de changer l’état d’esprit et/ou physique d’une personne dans une large gamme.

De telles substances peuvent provoquer un état de somnolence, changer l’humeur, paralyser le corps ou générer une agitation motrice, entre autres choses.

Les narcotiques sont poursuivis dans le domaine du sport pour éviter que les athlètes tentent de tirer un avantage de manière illégale, c’est-à-dire, en trichant. Un athlète qui prend un narcotique pour réduire l’anxiété perturbe son corps (organisme) afin d’avoir plus de chances de remporter la victoire, ce qui est injuste pour ceux qui ne comptent que sur leur corps sans aide supplémentaire.



top