search
top

Définition de narcissisme

Le narcissisme est une conduite ou manie typique du narcisse. Cet adjectif, qui provient du personnage mythologique Narcisse, désigne tout homme qui se vante de son charme, qui est amoureux de lui-même (voire qui n’a d’yeux que pour lui) ou qui passe son temps à soigner son image. Le narcissisme est donc le plaisir excessif à s’occuper de soi.

Le concept a été proposé et développé par l’Autrichien Sigmund Freud et il englobe une série de caractéristiques de la personne associées à la vanité et à l’égo. Ces propriétés font que le narcissiste a du mal à s’intégrer dans la société.

D’après le mythe de Narcisse, ce dernier serait le fils de Céphise et Liriope. Narcisse est un jeune homme à la beauté singulière qui enflamme des passions chez des mortels et des dieux, lesquelles ne sont pas réciproques compte tenu de l’incapacité de cet individu de reconnaitre autrui et d’aimer.

En regardant le reflet de son propre visage dans l’eau, Narcisse tombe sous le charme et ne peut s’empêcher de se contempler. Le jeune homme cesse alors de satisfaire ses propres besoins basiques, est ébahi par son image et finit par se transformer en une adorable fleur malodorante.

Pour la psychologie du développement, le narcissisme est une étape du développement. Pendant les premiers mois de vie, l’enfant expérimente un narcissisme primaire dans la mesure où toutes ses énergies sont destinées à satisfaire ses besoins. Le bébé n’est pas cabale de reconnaitre le monde extérieur.

La phase suivante est le narcissisme secondaire : l’enfant perçoit et identifie certains objets et constate qu’ils peuvent lui procurer du plaisir ou être désagréables.

Dans la vie adulte, le narcissiste a une estime de soi très vulnérable car il ne tolère pas les critiques et se sent outragé par rapport aux commentaires négatifs qui lui sont adressés.



top