search
top

Définition de membrane cellulaire


Définition de membrane cellulaire

La membrane cellulaire, plasmatique ou cytoplasmique est une structure laminaire formée principalement par des lipides et des protéines enveloppant les cellules et qui les limite. La structure de la membrane dépend de la pellicule biomoléculaire formée par les lipides et joue un rôle de barrière pour les substances hydrosolubles.

Les protéines, pour leur part, sont suspendues individuellement ou en groupe à l’intérieur de la structure lipidique. Ce sont elles qui forment des canaux permettant de faire rentrer certaines substances de façon sélective. Autrement dit, la membrane cellulaire rend possible l’échange d’eau, de gaz et de nutriments entre la cellule et le milieu environnant. Ceci dit, la membrane contrôle le contenu chimique de la cellule.

Les glucides sont le troisième composant de la membrane plasmatique et forment le glicocalix (sorte de manteau cellulaire). Ces glucides peuvent être polysaccarides ou oligosaccharides.

Le processus cellulaire par lequel la cellule introduit des particules ou des molécules porte le nom d’endocytose et a lieu par invagination de la membrane cellulaire. Si l’endocytose capture des particules, il s’agit alors de phagocytose. Par contre, si l’endocytose englobe des portions de liquide, c’est la pinocytose.

L’exocytose, pour sa part, est le processus cellulaire qui permet aux vésicules qui se trouvent dans le cytoplasme de se fusionner avec la membrane cellulaire et de libérer leur contenu. L’exocytose a lieu lorsque leur contenu sort dans le milieu extracellulaire.

Il y a lieu de souligner que dans les cellules procaryotes ou eucaryotes osmotrophes, telles que les mycètes et les végétaux, la membrane se situe sous une autre couche, d’où la désignation paroi cellulaire.



top