search
top

Définition de médecine du travail

L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) désigne la médecine du travail comme étant une activité multidisciplinaire qui soutient et protège la santé des travailleurs dans le but de contrôler les accidents et les maladies en réduisant les conditions de risque.

La médecine du travail (ou la santé et la sécurité au travail) veille non seulement aux conditions physiques du travailleur mais aussi au facteur psychologique. Pour les employeurs, la médecine du travail représente un support au perfectionnement du travailleur et à la manutention de sa capacité de travail.

Les problèmes les plus fréquents sont les fractures, les coupures et les élongations suite aux accidents du travail, les désordres causés par des mouvements répétitifs, les troubles de la vision ou de l’audition et les maladies causées par l’exposition à des substances antihygiéniques ou radioactives, par exemple. Le professionnel peut également s’occuper des problèmes de stress provoqué par le travail.

Il y a lieu de souligner que la médecine du travail est un thème qui s’avère important pour les gouvernements, étant donné qu’ils doivent garantir le bien-être des travailleurs et le respect des règles et des normes dans le cadre du travail. Pour ce faire, des inspections périodiques ont lieu dans le but de déterminer les conditions sous lesquelles les différents métiers se développent.

Nous retiendrons que la précarité au travail se reflète sur la santé et la sécurité au travail. Une société (ou entreprise) qui a des travailleurs au noir (c’est-à-dire qu’ils n’ont aucune couverture médicale) et qui présente un espace physique non approprié à la réalisation de leurs activités met en péril la santé de ces personnes.

En France, il y a un organisme, appartenant au Ministère du Travail, de l’Emploi et de la Santé, qui veille à ce sujet : http://www.travailler-mieux.gouv.fr/



top