search
top

Définition de liberté d’expression

La liberté d’expression fait partie des droits humains des personnes et est protégée par la Déclaration Universelle de 1948 et les constitutions de tous les systèmes démocratiques.

Cette liberté suppose que tous les individus ont le droit de s’exprimer sans être importunés à cause de leurs opinions. La liberté d’expression est la liberté de faire des recherches, d’obtenir des informations et de les diffuser sans limitation de frontières et par le biais de n’importe quel moyen d’expression.

L’expression ne doit jamais faire l’objet de censure préalable, mais plutôt de responsabilité ultérieure. Autrement dit, avec la liberté d’expression, on ne peut pas empêcher la personne de s’exprimer. Par contre, elle risque d’être punie en raison de son expression. Par exemple : un journaliste prévoit de dénoncer au cours d’un programme de télévision un fonctionnaire de corruption. Ce même fonctionnaire essaye de détenir l’émission du programme, mais le journaliste, en se fondant sur la liberté d’expression, parvient à diffuser les contenus. Toutefois, la Justice atteste que l’information est fausse et le journaliste doit, finalement, indemniser la victime de calomnies et d’atteinte à la réputation ou à l’honneur.

Ceci dit, le droit à la liberté d’expression n’est pas absolu. La loi interdit toute propagande en faveur de la guerre, l’apologie de la haine et l’incitation à la violence ou au délit. Dans les pays qui défendent la liberté d’expression, on ne peut pas encourager la discrimination raciale ni appuyer les assassinats.

La liberté d’expression est liée à la liberté de la presse, qui est la garantie de diffuser l’information au travers des moyens de communication sociale sans le contrôle préalable des pouvoirs de l’État.



top