search
top

Définition de lèpre

La lèpre est une maladie infectieuse chronique causée par le bacille de Hansen, dont le nom scientifique est Mycobacterium leprae. Elle est caractérisée par des symptômes nerveux et cutanés, avec l’apparition de taches, de tubercules et d’ulcères.

Tout au long de l’histoire, la lèpre a été un stigmate pour ceux qui en étaient touchés. Les lépreux étaient souvent exclus de la société et enfermés dans des léproseries, même si, à l’heure actuelle, on sait qu’il s’agit d’une maladie à très faible transmissibilité si elle est traitée correctement.

Il est possible de distinguer deux types de lèpre : la lèpre tuberculoïde, qui produit des taches qui deviennent anesthésiques, et la lèpre lépromateuse, qui se caractérise par de grands nodules (dits les lépromes).

La lèpre peut provoquer la destruction des tissus, la déformation et la mutilation du malade. Il existe des médicaments et des corticostéroïdes pour le traitement de la maladie bien que l’intervention chirurgicale puisse être une option pour éviter les déformations.

La seule manière de se prévenir de la lèpre est d’éviter toute sorte de contact physique étroit avec les malades (personnes touchées par cette maladie) qui ne suivent pas de traitement. Il est également recommandé de laver les mains avec fréquence. Il convient de noter que les individus concernés qui sont en traitement (avec des médicaments) ne transmettent pas la maladie à long terme.

Les premiers symptômes de la lèpre apparaissent généralement entre 4 et 8 ans après l’exposition à la bactérie et comprennent l’engourdissement des extrémités (mains et pieds), l’apparition de nodules, des douleurs à la peau et la congestion nasale. La lèpre peut être diagnostiquée à partir d’une biopsie.



top