search
top

Définition de langue

Le mot langue a plusieurs usages possibles. D’une part, ce terme désigne l’organe situé dans la cavité buccale des vertébrés et qui sert à la dégustation, à la déglutition, à la phonation/expression (articulation des sons) et à la mastication.

Très vascularisé, il s’agit de l’organe le plus fort du corps humain, pourvu de nombreux muscles. La langue a deux faces : l’antérieure (la partie dorsale) et l’inférieure. La face antérieure présente le V lingual (ouvert vers l’avant et formé par les papilles caliciformes). La face inférieure comprend le frein lingual, qui non seulement relie la face inférieure de la langue mais limite aussi les mouvements de la langue et qui est très résistent.

D’autre part, le concept de langue peut désigner un système de signes linguistiques, vocaux, graphiques ou gestuels permettant la communication au sein d’une communauté humaine.

Par langues naturelles on entend les langues qui se sont formées petit à petit au fil du temps, à des fins communicatives, pourvues d’une syntaxe et qui s’opposent aux langues dites construites (langues artificielles).

En ce qui concerne la langue maternelle, il s’agit de la première et principale langue de l’individu, celle qu’il apprend dès la naissance pour communiquer. C’est donc sa langue native.

En mycologie, la langue de bœuf est un champignon basidiomycète de la famille des fistulinacées.

Enfin, une langue peut aussi désigner le front de certains glaciers, dont la forme est longue, étroite et peu épaisse.



top