search
top

Définition d’indivisible

Indivisible (du latin indivisibĭlis) se dit de tout ce qui ne peut pas être divisé. Ce verbe, quant à lui, veut dire diviser ou séparer en plusieurs parties pour ensuite être distribué ou partagé entre plusieurs.

En d’autres termes, l’indivisible ne peut être divisé sans que son essence ne change. Une table est indivisible. En effet, si on la coupe au milieu, elle risque de se casser et cesse de pouvoir remplir sa fonction. Physiquement, il est tout à fait possible de la séparer en deux parties (il suffit juste de la scier et de la diviser en deux), mais ce ne serait plus une table. Elle deviendrait quelque chose de différent (des morceaux de bois, des planches, etc.).

L’humain est également indivisible. Même si une personne subit une amputation, elle restera toujours la même bien que son intégrité physique soit réduite. En tant qu’être vivant, l’homme est indivisible, même si après sa mort son corps puisse se décomposer.

Dans le domaine du droit, indivisible est ce qui n’admet pas de division. L’indivisibilité est une condition qui survient lorsque la division est impraticable ou lorsque celle-ci modifie largement l’aptitude (ou la forme) de la chose par rapport à la fin qu’elle avait.

Un animal (comme un chien ou un cheval), une œuvre d’art (une sculpture, un tableau) ou même une maison sont des objets indivisibles du point de vue de la justice car ils ne peuvent pas être partagés entre les parties.

Selon les juristes, les droits humains sont indivisibles car ils constituent un ensemble (ou un tout) intrinsèque à la condition humaine. Donc, en théorie, on ne peut pas respecter certains droits humains et en violer d’autres.



top