search
top

Définition de faune

Du latin Fauna (déesse de la fécondité), on entend par faune l’ensemble des animaux d’une région géographique. Les espèces propres d’une période géologique ou d’un écosystème donné forment ce groupe, dont la survivance et le développement dépendent de facteurs biotiques et abiotiques.

Les changements au sein de l’habitat peuvent incider sur la vie de la faune. Notamment, dans les cas les plus drastiques, de tels changements peuvent entraîner à l’extinction d’une espèce. On entend par espèce native ou autochtone toute espèce apparaissant dans une région comme résultat d’un phénomène naturel, sans l’intervention de l’être humain.

Une espèce exotique (dite aussi étrangère) est une espèce non native ayant été introduite dans un écosystème par l’homme, accidentellement ou volontairement. Puis les espèces envahissantes sont celles qui ont réussi à s’établir dans une nouvelle région, où elles génèrent des changements dans la composition de l’environnement.

La faune peut se diviser en faune sauvage (c’est-à-dire, qui n’a pas besoin de l’homme pour se nourrir et se développer) et en faune domestique (les espèces qui ont un maître pour les dresser). Les experts parlent également de la faune en processus de domestication, concernant les animaux sauvages qui, du fait d’être élevés par l’homme, perdent leurs caractéristiques sauvages.

Malgré leurs caractéristiques divergentes, tous les animaux sont partie intégrante de la faune. Les chiens, les chevaux, les vaches, les souris, les lions, les chats, les éléphants et les girafes, par exemple, sont des espèces qui intègrent ce groupe.

Au sens péjoratif, le terme faune désigne les personnes d’un type particulier, caractérisées par un comportement commun, qui fréquentent un lieu. Par exemple: « La faune de Chamonix ».



top