search
top

Définition de être vivant

Un être vivant est un organisme de haute complexité qui naît, qui grandit, qui est capable de se reproduire et qui meurt. Ces organismes sont formés par une grande quantité d’atomes et de molécules qui constituent une structure matérielle organisée et en constante relation avec le milieu.

Les êtres vivants fonctionnent par eux-mêmes sans perdre leur condition structurelle jusqu’au moment de leur mort. Tous ces êtres sont constitués de cellules, à l’intérieur desquelles ont lieu plusieurs séquences de réactions chimiques qui sont catalysées par les enzymes.

Il existe plusieurs caractéristiques qui permettent de distinguer les êtres vivants de la matière inerte. L’organisation (à partir des cellules, qui sont leurs unités basiques), l’homéostasie (l’équilibre interne), le métabolisme (la conversion d’énergie en nutriments), l’irritabilité (réponse face aux stimuli externes), l’adaptation (les espèces vivantes évoluent pour s’adapter à l’environnement/au milieu), le développement (augmentation de taille) et la reproduction (la capacité de produire des copies similaires d’eux-mêmes, que ce soit sexuellement ou asexuellement) sont quelques-unes des propriétés des êtres vivants.

D’autres types d’entités partagent quelques-unes de ces caractéristiques, mais pas toutes. Les virus ont eux aussi un haut degré d’organisation et peuvent se reproduire, même s’ils n’ont pas de métabolisme et qu’ils ne se développent pas.

Les taxons qui classent les espèces d’êtres vivants sont les archées (organismes procaryotes qui présentent certaines particularités), les bactéries (les organismes procaryotes typiques), les protozoaires (organismes eucaryotes généralement unicellulaires), les champignons (organismes eucaryotes qui réalisent une digestion externe de leurs aliments), les plantes (eucaryotes généralement pluricellulaires et autotrophes) et les animaux (eucaryotes, pluricellulaires, hétérotrophes et généralement ayant la capacité de locomotion).



top