search
top

Définition de être humain

On entend par être humain l’homme, soit l’animal appartenant à la famille des homos sapiens. Quoiqu’il soit commun de définir en termes génériques comme hommes, ce terme peut provoquer une certaine confusion dans la mesure où il désigne aussi le sexe masculin.

D’après les historiens, dans la préhistoire, le genre homo était composé par plusieurs espèces. Toutefois, depuis l’extinction de l’homme de Néandertal (fait qui a eu lieu il y a environ 25 mil ans) et que l’Homme de Florès (extinction qui s’est produit il y a 12 mil ans) est disparu de la terre, la seule espèce qui subsiste de ce clan est celle de l’homo sapiens.

L’homme est le résultat d’une évolution des primates dits hominoïdes. Son développement original s’est produit dans le continent africain. Ensuite, le genre s’est répandu dans le reste du monde.

L’être humain est le niveau le plus haut de complexité atteint par l’échelle évolutive. Le cerveau a un grand développement et lui permet de réaliser de nombreuses activités rationnelles et d’élaborer des pensées abstraites, créatives et d’autre type. Après l’âge de trois ans, le symbolisme prévaut sur la pensée humaine.

Il y a lieu de mentionner que les êtres humains figurent parmi les animaux à caractéristiques pluricellulaires les plus perpétuelles connus jusqu’à ce jour, pouvant même surpasser l’âge de 100 ans dans certains cas. Cette circonstance a changé au fil des années, étant donné qu’au cours des premiers siècles de cette ère, l’espérance de vie humaine n’allait pas plus loin que 25 ans.

Par ailleurs, l’être humain est la seule espèce à avoir conscience de sa finitude : autrement dit, l’homme sait qu’à un moment donné il finira par mourir. L’être humain croit aussi en l’existence de l’âme ou d’entités semblables qui transcendent l’expérience corporelle.



top