search
top

Définition de esprit critique


Définition de esprit critique

L’esprit critique consiste à analyser et à évaluer la consistance des raisonnements, en particulier les énoncés que la société accepte comme vrais dans le contexte de la vie quotidienne.

Cette évaluation peut avoir lieu au moyen de l’observation, de l’expérience, du raisonnement ou de la méthode scientifique. L’esprit critique exige clarté, précision, équité et évidences, étant donné que son but est d’éviter les impressions particulières. En ce sens, il est associé au scepticisme et à la détection de supercheries.

Moyennant le processus qu’implique l’esprit critique, la connaissance et l’intelligence sont sollicitées pour parvenir à une position raisonnable et justifiée sur un sujet donné. Parmi les démarches à suivre, les experts signalent qu’il faut adopter l’attitude d’un penseur critique; reconnaitre et éviter les préjugés cognitifs; identifier et caractériser des arguments; évaluer les sources d’information; puis, évaluer les arguments.

Il y a lieu de souligner que l’esprit critique n’implique pas que la personne pense de façon négative ou qu’elle ait une prédisposition à trouver des défauts et des failles. Or, le but n’est pas non plus de changer la façon de penser des personnes ni de remplacer les sentiments et les émotions.

Le but de l’esprit critique est d’éviter les pressions sociales qui mènent à la standardisation et au conformisme. La personne ayant un esprit critique cherche à comprendre comment reconnaitre et mitiger ou éviter les nombreuses erreurs auxquels elle est soumise chaque jour. C’est pour cette raison qu’elle se doute des sources d’information telles que les moyens de communication, puisqu’elles ont tendance à dénaturer la réalité. La prémisse de l’esprit critique est de douter de tout ce que l’on lit ou entend, afin de s’approcher des informations objectives avec une plus grande précision.



top