search
top

Définition d’espace géographique

Du latin spatĭum, l’espace est un terme ayant de nombreuses significations. Il s’agit de l’extension que contient la matière existante, de la partie occupée par un objet sensible ou de la capacité d’un terrain ou d’un lieu.

Géographique, d’autre part, vient de geographĭcus et se réfère à ce qui appartient ou qui est lié à la géographie (la science qui s’intéresse à la description de la Terre).

La notion d’espace géographique est donc employée par la géographie pour désigner l’espace organisé par une société. Il s’agit d’un espace dans lequel les groupes humains cohabitent et interagissent avec l’environnement.

L’espace géographique est une construction sociale qui peut être étudiée dans ses diverses manifestations (telles que le paysage naturel, le paysage urbain, le paysage industriel, etc.).

Le géographe français Jean Tricart (1920-2003) a défini la zone géographique comme « l’épiderme de la Terre », qui peut être analysée en fonction de son système spatial (l’emplacement) ou de son système environnementale (l’écologie).

Il est important de souligner que tout espace géographique est le résultat de l’histoire et le produit du travail des hommes puisque chaque société a sa propre façon de s’organiser et laisse ses traces dans le paysage. L’espace géographique, par conséquent, dépend du processus historique.

Dans certains endroits, on peut observer une superposition d’espaces géographiques, avec des vestiges datant de la préhistoire et diverses marques ayant été générées à travers l’histoire.

L’espace géographique contrôlé sous un ordre administratif prend la désignation de territoire et peut être constitué de différentes entités, telles que les municipalités, les comtés, les provinces ou les régions.



top