search
top

Définition d’entité

Du latin médiéval entĭtas, une entité est toute collectivité pouvant se considérer comme une unité. Le concept est employé pour désigner une corporation ou une compagnie agissant comme une personne morale.

Exemples : « L’entité de ce petit village a déclaré faillite du fait de ne pas pouvoir assumer ses obligations financières », « Je travaille pour une entité de renom qui marque présence dans quatorze pays de notre continent », « Le joueur nord-américain est la toute nouvelle recrue de l’entité noire et blanche », « L’entité présidée par John Smith a été durement accusée ».

Le terme, par ailleurs, permet de faire allusion à certaines divisions territoriales d’un un État. Une entité sous-nationale peut être une province, une communauté ou une comarque, parmi d’autres classifications : les provinces de la République Argentine, les communautés autonomes de l’Espagne, les cantons de la Suisse, les communes du Chili, les départements de la Bolivie, les préfectures du Japon, etc.

Entité est aussi la valeur ou l’importance de quelque chose. En ce sens, lorsqu’une chose a une entité, elle possède une particulière importance : « L’accusation du ministre n’a pas d’entité et finira par rester dans l’oubli », « La parole du Dr. Filimenti a une entité au sein de la médecine provinciale et doit être écoutée », « Je ne vais pas discuter des paroles sans entité qui ne servent qu’à confondre la population ».

Pour la philosophie, l’entité est ce qui constitue l’essence d’une chose. Au sens plus large, une entité ou un étant est une chose dont l’existence est reconnue par un système ontologique. Il y a des entités concrètes (comme les personnes ou les objets matériels) et abstraites (propriétés, possibilités, pensées).



top