search
top

Définition d’énergie non renouvelable

L’énergie est la capacité de transformer ou de mettre en mouvement quelque chose. Le concept est souvent utilisé en référence à une ressource naturelle avec les éléments associés qui permettent d’en faire une utilisation industrielle.

L’adjectif renouvelable, quant à lui, se réfère à ce qui peut être renouvelé (c’est-à-dire, pouvant revenir à son état d’origine ou se remettre). Appliquée à l’énergie, cette notion est liée à la possibilité de rénovation ou de restauration au moyen d’un processus naturel.

L’énergie non renouvelable, par conséquent, est le genre d’énergie qui est obtenue à partir d’une ressource naturelle limitée, raison pour laquelle une fois épuisée, elle ne peut pas être remplacée. Comme il n’existe pas de système de production ou d’extraction possible, si les réserves de ressources pour générer une énergie non renouvelable sont épuisées, elle cesse d’exister.

Les énergies non renouvelables proviennent des combustibles fossiles ou nucléaires. Dans le premier groupe, il y a lieu de mentionner le pétrole, le charbon et le gaz naturel. Ces combustibles sont faciles à extraire, mais leurs réserves peuvent être épuisées à court ou moyen terme. Lorsqu’il n’y aura plus de réserves de pétrole, par exemple, les hommes ne seront pas en mesure d’en créer des nouvelles.

Parmi les combustibles nucléaires, à leur tour, il y a lieu de citer des éléments tels que le plutonium et l’uranium. Ce sont des combustibles limités. Donc, ils ne sont pas renouvelables.

Les énergies renouvelables, toutefois, proviennent des sources qui sont pratiquement inépuisables grâce à leur capacité à se régénérer naturellement ou à la grande quantité d’énergie dont elles disposent. L’énergie éolienne est un exemple d’énergie renouvelable, étant donné que le vent est inépuisable.



top