search
top

Définition de égoïsme

Le terme égoïsme désigne l’amour excessif et sans mesure que l’on ressent pour soi-même et qui fait que l’on ne veille qu’à ses propres intérêts. Autrement dit, l’égoïste se fiche de l’intérêt et du bien-être d’autrui. Tout ce qu’il fait est toujours en fonction de sa convenance absolue.
Le concept provient de l’égo qui, d’après la psychologie, est l’instance psychique moyennant laquelle un individu prend conscience de sa propre identité et se reconnait comme « moi ». L’égo est ce qui est au milieu de la réalité du monde physique, des impulsions du sujet et de ses idéaux.

L’égoïsme est donc un concept opposé à l’altruisme. La personne altruiste sacrifie son propre bien-être au profit des autres; c’est-à-dire, il place le bien-être d’autrui au-dessus du sien.

Par exemple: un groupe de trois personnes affamées se trouvent face à une table sur laquelle il y a deux sandwiches. Sans hésiter, l’égoïste mangera l’un des sandwiches assez vite pour éviter d’avoir à le partager avec les deux autres. L’altruiste, par contre, laissera les autres manger à leur faim et finira par ne rien manger du tout.

Il existe de nombreux types d’égoïsme. L’égoïsme psychologique est une théorie qui affirme que la conduite humaine est stimulée par des motivations auto-intéressées. L’égoïsme éthique considère que les personnes aident les autres à condition de pouvoir en profiter par la suite (l’aide représente un moyen d’obtenir quelque chose d’avantageux). L’égoïsme rationnel, par ailleurs, assure que la quête de son propre intérêt est le fruit de l’usage de la raison.



top