search
top

Définition de égo

L’égo est, pour la psychologie, l’instance psychique au moyen de laquelle l’individu se reconnaît comme le « Moi » et qu’il est conscient de sa propre identité. L’égo est donc le point de référence des phénomènes physiques et le médiateur entre la réalité du monde extérieur, les idéaux du surmoi et les instincts de Ça.

Pour la psychanalyse freudienne le Ça (id) est composé des désirs et des impulsions. Le Surmoi, par contre, est formé par la morale et les règles qu’un sujet respecte au sein de la société. Le Moi (égo), à son tour, est l’équilibre qui permet que l’homme puisse satisfaire ses besoins à l’intérieur des paramètres sociaux.

Bien que quelques courants dénient cette division de l’esprit en trois personnes différentiées, pour Sigmund Freud la personnalité humaine est composée aussi bien des éléments conscients que des impulsions inconscientes.

L’égo, qui évolue avec l’âge, cherche à satisfaire les désirs du Ça de manière réaliste tout en les conciliant avec les exigences du Surmoi. Ceci dit, le Moi change au fil du temps et en fonction du monde externe.

Freud considère que l’égo va au-delà du sens de soi-même pour se convertir en un système de fonctions psychiques de défense, de fonctionnement intellectuel, de synthèse de l’information et de mémoire, parmi d’autres. Le Moi est la première démarche de la propre reconnaissance pour expérimenter la joie, la punition ou la culpabilité.

Enfin, dans le langage familier, on parle souvent d’égo pour désigner toute estime de soi excessive. Par exemple: « Cet acteur a un égo tellement grand qu’il va finir, un beau jour, par frapper contre un mur ».



top