search
top

Définition de écologie

L’écologie étudie la relation entre les êtres vivants et leur environnement, entendu comme l’ensemble des facteurs abiotiques (comme le climat et la géologie) et les facteurs biotiques (organismes partageant le même habitat). L’écologie analyse aussi la distribution et l’abondance des êtres vivants comme résultat de ladite relation.

Le terme Ökologie remonte à l’an 1866 et fut ainsi dénommé par le biologiste et philosophe allemand Ernst Haeckel. Le mot est composé de deux vocables grecs: oikos (« maison », « foyer ») et logos (« étude »). Ainsi, l’écologie veut dire “l’étude des foyers”.

Au début de ses études, Haeckel faisait allusion à l’écologie comme la science qui étudie les relations des êtres vivants avec leur environnement. Cependant, avec le temps, le concept s’est étendu au point d’englober l’étude des caractéristiques du milieu, y compris le transport de matière et d’énergie et leur transformation par les communautés biologiques.

Aujourd’hui et ce depuis de nombreuses années, l’écologie est très liée à un hétérogène mouvement politique et social, qui tente de défendre le milieu environnant. Les écologistes réalisent de nombreuses dénonciations sociales, proposent le besoin de réformes légales et incitent la conscientisation sociale pour atteindre leur objectif principal, qui est la conservation de la santé de l’être humain en équilibre avec les écosystèmes naturels.

Ceci dit, le mouvement écologiste (dit aussi mouvement vert ou environnementaliste) se centre sur trois grands axes: la préservation et la régénération des ressources naturelles; la préservation de la vie sauvage et la réduction de la contamination générée par l’homme.



top