search
top

Définition de dualité

Du latin dualĭtas, le terme dualité désigne l’existence de deux phénomènes ou caractères différents chez une même personne ou dans un même état de choses. Dans le cadre de la philosophie et de la théologie, on entend par dualisme la doctrine qui postule l’existence de deux principes suprêmes indépendants, antagoniques et irréductibles.

En ce sens, les notions du bien et du mal sont un exemple de dualité. Les deux peuvent se définir par opposition et désignent deux essences complètement différentes. Matière-esprit et réalisme-idéalisme sont d’autres exemples de concepts conformant une dualité

La philosophie chinoise fait appel à la notion du yin et du yang pour résumer la dualité de tout ce qui existe dans l’univers. Cette idée peut être appliquée à toute sorte de situation ou d’objet, il suffit de voir par la prémisse qui défend que tout le bien englobe le mal et vice-versa.

Le dualisme théologique est basé sur l’existence d’un principe divin du bien (associée à la Lumière) en contraposition à un principe divin du mal (les Ténèbres). Dieu est signalé comme étant le responsable de la création du bien, tandis que le mal est attribué au diable. Ceci dit, le dualisme libère l’homme de la responsabilité de l’existence du mal dans le monde.

L’Église Catholique s’oppose à cette dualité dans la mesure où elle défend un dieu omnipuissant et infini, sans qu’il puisse y avoir un mal qui limite son potentiel. Tout ce qui existe a été créé par Dieu, et rien de ce qui est créé par Dieu ne peut être mauvais voire négatif.



top