search
top

Définition de dictature militaire

Le gouvernement exercé sans opposition, législation ou loi prend la désignation de dictature. Le terme, qui provient du latin dictatūra, est également utilisé pour désigner la période pendant laquelle dure ce type de mandat ainsi que tout pays dirigé sous cette forme de gouvernement.

Militaire, à son tour, est un adjectif qui se dit de que ce qui appartient ou ayant trait à la guerre ou à l’armée. La notion est utilisée pour désigner les membres, les institutions et les installations des forces armées.

Une dictature militaire est un gouvernement exercé par les forces armées sans respecter le système juridique ni la loi. Le leader de ce régime est un dictateur. Exemples : « La dictature militaire sanglante du pays africain a fait des milliers de morts », « Les dirigeants de la dictature militaire en Argentine sont très souvent jugés », « La population doit défendre la démocratie dans la rue pour empêcher qu’une nouvelle dictature militaire ne prenne possession à nouveau ».

Une dictature militaire peut accéder au pouvoir par un coup d’État (une action violente qui renverse le gouverneur dans ses décisions) ou même par la voie démocratique (si un citoyen remporte les élections et dirige son gouvernement par le biais dictatorial avec les forces armées au commandement).

La force militaire, avec ses armes, est le pilier majeur de toute dictature de ce genre. C’est en réprimant les opposants, en les torturant et en infligeant la terreur pour empêcher la dissidence que la dictature militaire arrive à contrôler les rues et à établir ses règles au-delà de toute limite légale ou constitutionnelle.



top