search
top

Définition de délétère

Délétère vient d’un mot grec qui signifie « destructeur ». Le terme se réfère à ce qui est toxique ou mortel. Exemples : « Les experts disent qu’il s’agit d’un insecte délétère pour l’homme en raison de la toxicité de son venin », « L’aspiration de ce genre de substances produit un effet délétère », « Il a essayé de rester calme, mais il s’est vite rendu compte que la situation était délétère ».

En d’autres termes, délétère se dit de ce qui est nuisible, nocif ou dangereux. Parmi ses antonymes, il y lieu de retenir « inoffensif » et « anodin » : « La substance bleue qui se trouve dans cette boite est inoffensive. Par contre, celle qui est verte est délétère », « Lorsque nous l’avons attrapé, nous croyions que c’était un reptile inoffensif. Mais après avoir analysé sa morsure, nous avons réalisé qu’il était délétère ».

Les gènes délétères ou mortels sont ceux qui sont soumis à des processus de mutation ou de réorganisation qui leurs provoquent des changements au niveau de l’expression phénotypique. Ces gènes se présentent en différents allèles (séquences de gènes) qui produisent des changements chez l’individu. L’allèle délétère ou mortel est celui qui porte la séquence génétique provoquant la mort. Le gène qui, lorsqu’il est muté, peut produire un phénotype létal est le gène dit essentiel.

La notion de délétère concerne souvent un effet ou une conséquence. Une chose peut être délétère s’il y a la possibilité qu’elle produise des dommages importants, la mort ou la destruction. Les substances toxiques, en ce sens, sont délétères, bien qu’avec de différents degrés. Plus la toxicité est élevée, plus elles risquent d’être délétères. La science qui étudie l’effet délétère des substances sur les organismes vivants est la toxicologie.



top