search
top

Définition de dadaïsme


Définition de dadaïsme

Le dadaïsme est un mouvement littéraire et artistique qui a émergé au cours de la première guerre mondiale comme une forme de protestation contre les canons esthétiques dominants. Le terme tire son origine de la langue française.

Les historiens d’art considèrent Tristan Tzara comme l’instigateur de ce mouvement qui se moquait des manifestations artistiques et qui cherchait à détruire les conventions propres de l’ordre établi. Le dadaïsme a transcendé l’avant-garde artistique et constitua ainsi une critique aux valeurs en vigueur pendant la Première Guerre mondiale et les années suivantes.

Cette prétention révolutionnaire fait du dadaïsme un mouvement anti-art. Ses membres faisaient appel, par exemple, à des matériaux inhabituels pour créer leurs œuvres d’art.

La liberté absolue, l’immédiateté, la contradiction et la spontanéité du dadaïsme visaient à renverser les lois de la logique, la pensée immobile, les concepts abstraits, l’universalité et l’éternité des principes. Les dadaïstes proposaient le chaos sur l’ordre et encourageaient à briser les frontières entre l’art et la vie.

Bien que les origines du nom du mouvement ne soient pas claires, on croit que Tzara a choisi ce nom à cause des premiers balbutiements des enfants (« dada »). Le mouvement se voulait de créer une nouvelle forme d’art à partir de zéro, comme les premiers pas d’un enfant.

L’influence du dadaïsme fait toujours l’objet de débat à l’heure actuelle sur ce qu’est l’art et quelles créations devraient être considérées artistiques. L’absence de règles fixes et de conventions que les dadaïstes promulguaient demeure inchangée pour de nombreux artistes.



top