search
top

Définition de coparticipation

La coparticipation est un concept utilisé dans le domaine de la médecine privée pour définir la différence entre le prix d’un service et la valeur de celui-ci couvert par un plan de santé. Il s’agit, par conséquent, du montant que l’affilié doit payer pour accéder à ce service.

Exemples : « Les soins à domicile nécessite une coparticipation de 10 euros par visite », « Le traitement dont vous avez besoin est couvert par la Sécurité Sociale, mais nécessite une coparticipation », « Je ne comprends pas pourquoi je dois payer une coparticipation si je paye tous les mois mes cotisations. »

La coparticipation provient de la dynamique de l’industrie de santé. Il est entendu que le bénéficiaire (c’est à dire, l’utilisateur, le consommateur ou le client) ne paie pas chaque service puisqu’il a une couverture fournie par la Sécurité Sociale ou par un régime d’assurance-santé (une mutuelle complémentaire, par exemple) qui, à son tour, achète le service mais ne le consomme pas car il est destiné au bénéficiaire. Cela crée une distorsion dans le recrutement des services de soins de santé, ce qui conduit les entreprises à stimuler un co-financement du service par l’affilié (l’abonné) chaque fois qu’il a besoin de l’utiliser.

Ainsi, la coparticipation est un type de financement des services de santé permettant que leurs coûts soient supportés par l’entreprise médicale prépayée ou par la Sécurité Sociale et par le bénéficiaire. En pratique, donc, la coparticipation est un paiement supplémentaire que le bénéficiaire doit faire pour pouvoir profiter du service, au-delà des cotisations versées à titre de frais mensuels. Ensuite, il se fait remboursé.



top