search
top

Définition de conte

Le mot conte (ou récit) tire son origine du latin compŭtus, qui veut dire « calcul ». Le concept désigne à la fois un récit de faits imaginaires et le genre littéraire. Sa spécificité n’est pas évidente à préciser, raison pour laquelle la différence entre le conte long et la nouvelle courte est difficile à déterminer.

Un conte présente un nombre réduit de personnages et un argument peu complexe, étant donné que l’économie de ressources narratives est l’une de ses caractéristiques.

Il est possible de distinguer deux grands genres de contes : le conte populaire (ou oral) et le conte littéraire.

Le conte populaire a tendance à être associé aux récits traditionnels qui sont transmis de génération en génération, à l’oral. Il peut exister de nombreuses versions d’un même récit car il y a des contes qui préservent une structure semblable mais avec des détails différents.

En ce qui concerne le conte littéraire (en tant que genre écrit), il est associé au conte moderne. Il s’agit de récits conçus pour le genre écrit et qui sont transmis par le même moyen. Bien que la plupart des contes populaires ne présentent pas d’auteur différencié le cas des contes littéraires est différent car son créateur est, règle générale, célèbre. Ne pas confondre avec les contes de fées.

Parmi les premiers contes écrits en langue française, il y a lieu de retenir Le Maître ou le Chat botté de Charles Perrault, dont la première version manuscrite remonte à 1695.

D’autre part, d’après le Trésor de la Langue Française informatisé (TLFi), le mot « histoire » (un « conte » est une histoire) peut désigner une narration indiscrète ou encore mensongère ou trompeuse à propos d’un fait quelconque. C’est pourquoi on a tendance à dire « Ce sont des histoires à dormir debout ».



top