search
top

Définition de communication

Une première approche du concept de communication peut être faite ayant pour point de départ son étymologie. Le mot provient du verbe latin communicare, qui veut dire « partager quelque chose, mettre en commun ». De ce fait, la communication est un phénomène inhérent à la relation que les êtres vivants entretiennent lorsqu’ils se rencontrent en groupe. Grâce à la communication, les personnes ou les animaux obtiennent des nouvelles ou des informations à propos de leur entourage tout en pouvant la partager les uns avec les autres.

Le processus communicatif entraine à l’émission de signales (sons, gestes, indices, etc.) dans le but de faire passer un message. Pour que la communication soit une réussite, le récepteur doit être capable de décoder le message et de l’interpréter. Le processus se convertie à partir du moment où le récepteur répond et devient lui-même l’émetteur (l’émetteur original devient alors le récepteur de l’acte communicatif).

Dans le cas des êtres humains, la communication est un acte propre à l’activité psychique, qui dérive de la pensée, du langage et du développement des capacités psychosociales de relation. L’échange de messages (pouvant être verbaux ou non verbaux) permet à l’individu d’avoir de l’influence sur les autres et d’être influencé à son tour.

Parmi les éléments pouvant se distinguer dans le processus communicatif, nous retiendrons le code (un système de signes et de règles servant à représenter et à transmettre l’information entre l’émetteur et le récepteur), le canal (le média de transmission d’information), l’émetteur (celui qui souhaite transmettre le message) et le récepteur (celui à qui le message est adressé).

La communication peut être affectée par le bruit, c’est-à-dire, les informations inutiles qui polluent/parasitent la transmission d’un message (par exemple, distorsions au niveau du son, l’aphonie du locuteur, l’orthographie défectueuse).



top