search
top

Définition de cœlentérés

Les cœlentérés sont des animaux invertébrés phytozoaires acœlomates qui présentent une symétrie radiée et dont le corps a une seule cavité gastro-vasculaire. Cette cavité communique avec l’extérieur par le biais d’un orifice qui a le rôle de bouche et d’anus à la fois.

Il y a lieu de mentionner que le mot cœlentéré provient d’un vocable grec qui veut dire « intestin creux ».

Les cœlentérés faisaient partie des animaux classés parmi les cnidaires et les cténophores. De nos jours, du fait que l’on ne soit pas sûre si ces groupes sont directement de la même famille, ils sont étudiés séparément.

Les cnidaires présentent des cellules spéciales dites cnidoblastes ou cnidocytes, qui leur permettent de secréter une substance urticante afin d’attaquer leurs proies ou de se défendre de leurs prédateurs. Les cténophores, à leur tour, présentent des cellules qui produisent une substance collantes (voire gluante) dont le rôle est le même.

Concernant les cnidaires, qui se déclinent en 10.000 espèces et qui vivent dans des milieux aquatiques, il est possible de distinguer les polypes (qui sont fixes et qui ont la forme d’un sac, avec une ouverture vers le haut) et les méduses (capables de se déplacer dans l’eau). Les cténophores, qui sont exclusivement marins, présentent une seule forme parmi leurs quelques 100 espèces.

En ce qui concerne la reproduction, les cnidaires jouent sur l’alternance des générations, ce qui n’est pas le cas des cténophores. Les polypes se reproduisent de manière asexuée tandis que les méduses se divisent en mâles (qui produisent des spermatozoïdes) et en femelles (lesquelles produisent des ovules).



top