search
top

Définition de citoyenneté

La notion de citoyenneté a trois grandes acceptions : elle permet de désigner la qualité et le droit de citoyen (« La citoyenneté n’est pas respectée dans ce pays »), l’ensemble des citoyens d’une nation (« Les représentants ont écouté les exigences de la citoyenneté ») et le comportement qui est propre au bon citoyen (« L’imprésario, fidèle à son propos de citoyenneté, a fait une donation de mille euros aux Restos du Cœur »).

Un citoyen est un habitant qui est sujet de droits politiques. Ces droits le permettent d’intervenir dans le gouvernement de son pays par le biais du vote. La citoyenneté implique également certaines obligations et devoirs (tels que le respect des droits d’autrui).

L’action citoyenne se doit d’être responsable, pacifique et auto-régie. Son principal objectif est d’améliorer le bien-être public. Par contre, les actions qui ne s’intéressent qu’au bénéfice individuel n’ont rien à voir avec la citoyenneté.

La pleine citoyenneté de tous les citoyens est indispensable au bon fonctionnement d’une démocratie. Si certains citoyens ne peuvent pas voter (pour des raisons de religion, d’ethnie, sexe, etc.), la démocratie échoue et les postulats de la citoyenneté n’aboutissent pas.

Au cours de l’histoire, la notion de citoyenneté a changé. En Grèce Antique, par exemple, les seuls citoyens étaient les hommes car ils pouvaient avoir des armes et défendre la ville. Les femmes, les esclaves et les étrangers n’étaient pas considérés des citoyens.

Les démocraties actuelles, en ce qui leur concerne, considèrent que toutes les femmes et tous les hommes sont des citoyens à partir du moment où ils ont atteint la majorité (18 ans, en général).



top