search
top

Définition de chômage

Le vocable chômage fait allusion au manque de travail. Un chômeur est une personne faisant partie de la population active (en âge de travailler) et qui est à la recherche d’un emploi mais qui a beaucoup de mal à en trouver un. Cette situation se traduit par l’impossibilité de travailler malgré la volonté de la personne.

Chômage est synonyme d’inactivité. Il y a lieu de faire la différence entre quatre types de chômage, à savoir : cyclique, saisonnier, frictionnel et structurel.

Le chômage cyclique consiste au manque de travail du fait de la situation de crise économique (c’est-à-dire, de récession). En général, il s’agit de périodes pas trop longues et qui s’invertissent dès que l’économie se voit améliorée.

Le chômage saisonnier survient par la fluctuation stationnaire de l’offre et de la demande. Le secteur de l’agriculture est un claire exemple de ce type de chômage : lors des cueillettes (les vendanges, par exemple), les postes à pourvoir augmentent et chômage baisse ; le reste du l’année, la situation est invertie.

Le chômage frictionnel (ou de mobilité) a lieu lorsque les deux parties (l’employé et l’employeur) ne parviennent pas à un accord. Par exemple, si les conditions de travail ne répondent pas aux besoins et aux attentes du travailleur, il demande alors sa démission et s’en va en quête d’un nouvel emploi. Il s’agit d’un chômage temporaire et assez constant.

Le chômage structurel, à son tour, est le plus grave puisqu’il survient d’une inadéquation technique entre l’offre et la demande de travail (la main d’œuvre disponible sur le marché). Souvent, les postes de travail nécessaires à la stabilité de l’économie sont insuffisants par rapport au nombre de personnes ayant besoin de travailler et qui cherchent un emploi. Cette situation demande l’intervention de l’État afin de résoudre ce déséquilibre.



top